Elfe

09/11/2012 10:13

Nom : Elfe (son nom véritable est Elerinna)
Surnom : Dory
Race : elfe sylvain
Sexe : féminin
Age : 101

Classe : guerrière
Types d’armes connues : armes contondantes
Arme de prédilection : fléau, et bien sûr sa fidèle Sûl’Til, une masse d’armes elfique enchantée par Sûl, l’esprit du vent
Pouvoirs : cri de guerre, rafale de vent (générée par Sûl’Til, cette attaque magique est capable de repousser ou renverser un adversaire)

Caractère : joyeuse, insouciante, tête-en-l'air et déconcertante ; Elerinna a bon caractère, elle est toujours de bonne humeur, elle aime la plaisanterie et la bière. Elle peut être très rancunière quand elle a une dent envers quelqu’un.
Description : 1,50m, fine et agile, oreilles pointues (comme tous les elfes), yeux foncés, chevelure d’une étrange couleur prune tirant sur le mauve
Métier : mineur

Elément : Air
Croyance : Eolia
Sensibilité karmique : juste. Elfe se sent des affinités pour Quen.

Buts :
Elfe poursuit une quête personnelle.. un secret elfique perdu sur lequel elle tente de remettre la main. Elle ne s’est jamais confiée à personne sur le sujet. Mais elle ne ménage pas ses efforts pour le retrouver et se lance souvent dans des explorations périlleuses.

Histoire :
Elfe est issue d’un clan sylvain. Ses parents et ses amis vivent dans les grandes forêts, loin de la Terre des Eléments, au sud-ouest, bien au-delà du grand fleuve Sirendar.
Elle y a coulé des jours heureux et vécu une jeunesse sans histoire, à part une, qui a été très marquante : alors qu’elle n’avait encore que vingt-et-un printemps, elle a été enlevée par une humaine, une sorcière en quête d’un ingrédient rare et précieux : une jeune elfe vierge. La mégère l’a enfermée dans son antre, une caverne de la forêt, et s’est livrée sur elle à un rituel mystérieux et fort long. Si long que son clan a fini par retrouver sa piste et venir la délivrer, avant que la nécromante ait pu finir son œuvre. Elle était si puissante que les elfes n’ont pu l’abattre, et ont dû se contenter de délivrer la jeune Elerinna et de filer sous les malédictions de la sorcière.
Depuis ce jour, Elfe a vu sa chevelure brune virer à une étrange couleur rose, contre son gré. Les mages de son peuples lui ont dit qu’il s’agissait certainement d’un sort de marque lancé par la nécromante, et destiné à lui permettre d’identifier facilement celle qui lui a été soustraite. Bien que dorénavant protégée par les siens, Elfe ne s’est plus jamais sentie totalement en sécurité. C’est à cette époque qu’elle a décidé de se lancer dans le métier des armes.
Alors qu’elle allait vers sa quatre-vingt-seizième année, son clan a accueilli un jeune humain, nommé Gyu, qui se destinait à l’étude de la magie. Il venait ici pour apprendre auprès des sages elfes. Elerinna et lui ont sympathisé. Il avait déjà beaucoup voyagé et lui a raconté bien des choses sur le vaste monde par-delà les arbres. Elfe avait depuis longtemps une envie qui la taraudait au fond de son cœur : mener une vie d’aventures. Les récits de Gyu l’ont décidée : elle a choisi de l’accompagner dans la suite de son voyage.
Tous deux ont fait les quatre cents coups ensemble et multiplié les sorties pour le moins aventureuses. Au fil du temps, une rivalité amicale s’est installée entre eux.
Lorsqu’ils ont atteint la Terre des Eléments, ils ont décidé de rallier Aéris, qui correspondait le plus à leur sensibilité. Ils s’y sont instruits et aguerris, puis ont rencontré les émissaires d’une faction connue : le Souffle d’Eolia. Les contacts se sont multipliés et les jeunes aventuriers ont eu envie de rejoindre ce groupe si accueillant. Ils ont décidé de poursuivre leur périple vers Melrath Zorac. Leurs aventures les ont menés bien plus loin depuis.

Son histoire est abordée en partie dans l’une de ses aventures, les enfants d’Eolia : http://www.terre-des-elements.net/forum/index.php?showtopic=7425